AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Alain Goraguer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Alain Goraguer   Ven 25 Juil - 15:35

Ce compositeur figure uniquement comme arrangeur (et co-compositeur) dans le coffret 3 CDs consacré à Gainsbourg :




Présentation d'un disque du compositeur par Chris1770 :



Chris1770 a écrit:

Ich heirate eine Familie. (hi-hat Records HHR 10018-2)

Voilà une petite surprise. Goraguer, l’homme à côté de Gainsbourg pendant ces années débutantes, a aussi travaillé pour la télévision allemande. « Ich heirate eine Familie » (traduit en français, « J’épouse une famille ») était une des nombreuse séries banales produites dans le ‘Grand Canton’. La musique est très « Easy Listening ». Ce CD reste facile à trouver en Allemagne à des prix normalement très bas.


Dernière édition par kfigaro le Mar 23 Déc - 19:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Alain Goraguer   Ven 25 Juil - 16:51

J'apprécie beaucoup ses travaux jazzy comme "J'irai cracher sur vos tombes", "Les Temps morts", "Les escargots", "Le Silencieux" et surtout le très étrange "L'Affaire Dominici" mais son chef d'oeuvre absolu reste sa BO atypique pour "La Planète sauvage" :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
Chris1770



Messages : 155
Date d'inscription : 07/07/2008
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Alain Goraguer   Ven 25 Juil - 17:45



Collection Jazz In Paris - Jazz & cinéma Vol. 1 - Digipack
Comportant six morceaux de Goraguer qu’il a signé pour un film complètement oublié, « J'irai cracher sur vos tombes »



Collection Jazz In Paris - Jazz & cinéma Vol. 4 - Digipack « Le Piège » est la contribution de Goraguer sur cette compilation très importante si on regard le reste du programme : Jean Wiener ; « Touchez pas au grisbi » - Martial Solal ; « Les Ennemis » etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stores.ebay.com/SuizoScore-Soundtrack-Store_W0QQcolZ4QQdi
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Alain Goraguer   Ven 25 Juil - 17:52

Chris1770 a écrit:


Collection Jazz In Paris - Jazz & cinéma Vol. 1 - Digipack
Comportant six morceaux de Goraguer qu’il a signé pour un film complètement oublié, « J'irai cracher sur vos tombes »
C'est vraiment un film curieux, l'acteur (un blanc qui joue un noir "blanchi") est extrêmement convaincant alors que c'était pas gagné au départ ! Wink La musique était également bien foutue si mes souvenirs sont bons.

PS : après réécoute de ce court score, je confirme : du jazz et du blues très accessible et sympa.


Dernière édition par kfigaro le Ven 25 Juil - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Alain Goraguer   Ven 25 Juil - 19:24

Chris1770 a écrit:



Collection Jazz In Paris - Jazz & cinéma Vol. 4 - Digipack « Le Piège » est la contribution de Goraguer sur cette compilation.
Je viens de découvrir "Le Piège" ! là encore du jazz "mainstream" très accessible (parfois dans le même esprit que "Le cercle rouge" de Demarsan) ! à recommander...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
Taboulez



Messages : 310
Date d'inscription : 02/07/2008
Age : 31

MessageSujet: Re: Alain Goraguer   Mer 5 Nov - 23:40

Je suis actuellement en train d'écouter son travail pour "La Planète Sauvage". C'est souvent un peu trop funky pour moi, mais il faut reconnaître que c'est du très bel ouvrage et qu'il y a quelques pistes de toute beauté Very Happy ("Les Fusées" par exemple) ! D'autant plus que c'est souvent plein d'idées ! Au début je croyais qu'on aurait droit à quelque chose de similaire au travail de Legrand sur la série (et le film) d'animation "Il Était une Fois... l'Espace", mais en fait ça va nettement plus loin dans l'expérimentation (même si dans ce travail de Legrand on retrouve parfois une ou deux pistes audacieuses qui se détachent du lot) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Alain Goraguer   Mer 5 Nov - 23:51

Le disque est devenu très rare, je l'ai également réécouté il y a peu, c'est effectivement très plaisant (surtout le thème principal).

Si tu aimes ce style, tu adoreras aussi le disque "Les gants blancs du diable" de Karl Heinz Schafer :
http://frenchsoundtracks.phpbb9.com/general-f6/karl-heinz-schafer-t66.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
Taboulez



Messages : 310
Date d'inscription : 02/07/2008
Age : 31

MessageSujet: Re: Alain Goraguer   Jeu 6 Nov - 0:06

En fait, je l'ai dit, ça reste trop funky pour moi... Mais je tenais à néanmoins témoigner du potentiel inventif de la chose ("L'Oiseau" par exemple). Donc c'est pas dit que le Schafer me séduise davantage (contrairement à son "Polar" qui est effectivement une tuerie Very Happy )... A la base les élans funkoïdes, justement, c'est pas vraiment ma tasse de thé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zygomar



Messages : 151
Date d'inscription : 22/07/2008

MessageSujet: Re: Alain Goraguer   Jeu 6 Nov - 1:01

J'adore son thème de "Sur un arbre perché" (1970) : Une voiture dans le ciel (thème principal)
Cela mériterait une édition complète !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Alain Goraguer   Jeu 6 Nov - 20:03

Zygomar a écrit:
J'adore son thème de "Sur un arbre perché" (1970) : Une voiture dans le ciel (thème principal)
Cela mériterait une édition complète !
Très beau en effet. Du jazz symphonique d'excellente facture et très mélancolique avec quelques bribes plus éthérées rappelant "La planète sauvage"...

J'aimais bien aussi son thème pour le 1er film de Pinoteau, "Le silencieux".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Alain Goraguer   Mar 23 Déc - 19:00

Article de Stéphane Jarno trouvé dans Télérama (sur les "hommes de l'ombre") :

Citation :
La griffe jazzy (1958-1964)

Le Poinçonneur des Lilas, L’Eau à la bouche, La Chanson de Prévert, Couleur café

Lorsqu’il rencontre Alain Goraguer, en 1957, Serge Gainsbourg est un débutant. Il s’est fait connaître en écrivant Le Poinçonneur des Lilas et vient tout juste de faire quelques apparitions au Milord l’arsouille. Goraguer, lui, a déjà sor­ti un disque sous son nom, signe des musiques de films et, surtout, s’est fait remarquer en arrangeant, et parfois en co-composant, les chansons de son ami Boris Vian. La réfé­rence absolue pour Gainsbourg. « A l’époque, dans son inspiration, Serge se situait direc­tement sous l’influence de Boris Vian, l’un des êtres à qui je tenais le plus. Vian n’allait pas tarder à s’en aller… Serge a, en quelque sorte, pris sa suite dans ma vie, professionnellement et amicalement. En travaillant avec moi, il avait peut-être l’impression d’assurer plus directement sa filiation avec Boris… Entre nous, ça a collé sur-le-champ : on se comprenait sur tout, on riait des mêmes choses, je connaissais ses parents. »

L’année suivante, Goraguer dirige les séances et arrange les neuf chansons de Du chant à la une !, le premier album de Gainsbourg. Il récidivera sur les trois suivants et sur l’album Gainsbourg Percussions en 1964, apportant notamment sa science du jazz et les meilleurs musiciens de la scène française. Il l’initie également à la musique de films, un genre où Gainsbourg va vite s’engouffrer. Pas d’autre choix, car son premier album s’est mal vendu. A 31 ans, Serge loge chez ses parents et a le plus grand mal à vivre de son art. Quand, courant 1959, on lui propose de composer la musique de L’Eau à la bouche, il saute sur l’occasion. « Serge m’a évidemment impliqué dans ce projet. J’avais dé­­­jà travaillé sur plusieurs films et je venais de composer la musique de J’irai cracher sur vos tombes. Mon expérience de cinéma rassurait Serge qui, lui, découvrait cette discipline et ses contingences : minutage, style, respect des autres éléments so­nores, dialogue avec le metteur en scène. Serge n’avait pas de culture musicale au sens classique, “conservatoire” du terme. C’était un musicien de cœur, d’instinct. Grâce à son père, sa jeunesse avait baigné dans Chopin et Brahms. Il n’avait pas de grandes connaissances harmoniques et n’était pas forcément un très bon pianiste mais il avait pour lui une grande qualité : le goût. Un sens du raffinement, un vrai sens mélodique aussi… On a donc co-composé la musique de L’Eau à la bouche, chanson comprise. Mais comme la commande avait été passée à Serge, on s’est mis d’accord sur la solution suivante : au générique, sur un carton seul “Musique de Serge Gainsbourg” ; sur un second carton “Arrangements et direction musicale : Alain Goraguer”. C’était tellement important pour lui, pour sa jeune carrière. Serge était plus qu’un ami, j’étais heureux de pouvoir l’aider. »

Un « arrangement » qui dure jusqu’à Strip-tease, en 1963. Lorsque le soir de l’avant-première Gainsbourg présente « son » travail devant des professionnels sans même faire mention de son nom, Goraguer pique un coup de sang. « Je l’ai appelé le lendemain. Il s’est excusé : “Ne m’en veux pas. Tu sais comment je suis…” Il n’avait pas agi par malveillance ou calcul, non, il avait simplement peur de se dévaloriser, par
manque de confiance en lui. Je lui ai dit : “Je t’adore, Serge, mais on va arrêter de travailler ensemble.” Long silence à l’autre bout du fil. Il ne me croyait pas… Je lui ai conseillé un jeune type très doué, à l’aise dans la chanson comme dans la musique de films, un certain Michel Colombier. » (1)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
Antoine06-8



Messages : 34
Date d'inscription : 11/01/2009
Age : 38
Localisation : Rennes, France

MessageSujet: Re: Alain Goraguer   Ven 13 Fév - 12:41

A écouter également, les quelques disques de... disons de musique d'ambiance qu'il a signé sous le pseudo LAURA FONTAINE.

A bon entendeur...
A.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Alain Goraguer   Ven 28 Aoû - 23:42



J'ai découvert ce soir l'intégrale de la musique (dans le film lui-même : un De Funès très peu connu) et franchement c'est le disque rêvé pour Lerouge !!

Un thème principal mélancolique et romantique (dont quelques passages "lounge" avec choeurs qui rappellent "La planète sauvage"), mais un générique début totalement funky (on pense à Quincy Jones ou au Michel Legrand archi funk de "Un homme est mort") et de superbes pistes de suspense (avec tablas et bongos façon Schifrin) ainsi qu'un thème totalement atonal et délirant associé à un cauchemar et même une piste de pastiche oriental.

extraits ici :
http://www.youtube.com/watch?v=wxB9tXDZ8zY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alain Goraguer   Aujourd'hui à 5:58

Revenir en haut Aller en bas
 
Alain Goraguer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alain Villechange "du Verre à la Flamme"
» Alain Albuisson...
» Béné, Nolive (et Alain Illel) aux espaces Antipolis le 29/02
» [Le Grand, Alain] Promenades en zone rouge
» (Vendue) Alain Silberstein Krono B Réf : KT 304 B

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum non officiel de la collection “Écoutez le Cinéma” :: Forum en français :: Compositeurs-
Sauter vers: