AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Georges Delerue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Zygomar



Messages : 151
Date d'inscription : 22/07/2008

MessageSujet: Re: Georges Delerue   Mar 21 Oct - 20:55

Le livre de Gimello, non, non et non...

celui de Vincent Perrot, oui, oui et oui !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Georges Delerue   Mer 22 Oct - 10:08

Citation :
ps: je me doutais pas non plus que Rozsa se prononçais "Rocha"
Moi non plus je t'avoue... Embarassed

oui, Delerue avait une voix superbe, très précise et élégante, à l'image de sa musique d'ailleurs.

sinon Zygomar, tu peux développer ? que reproches-tu au bouquin de Gimello ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Georges Delerue   Jeu 6 Nov - 19:35

Une description par Lerouge de l'anthologie "Polar" extraite du défunt site Traxzone :

Stéphane Lerouge a écrit:

Concernant Georges Delerue, j'avais déniché pas mal de choses dans les caves d’une vieille édition dont le fameux LA MORT DE BELLE, totalement inédit, et surtout la musique de CLASSE TOUS RISQUES.

Là-dessus, Colette Delerue m'a dit qu'elle possédait pas mal de bandes sur LE CRIME NE PAIE PAS, un film à sketches de Gérard Oury. Elle est venue en studio, on a mis tout ce matériel à plat et l’on est tombé sur des partitions qui nous ont plutôt surpris.

Ainsi a pris forme LE POLAR SELON GEORGES DELERUE qui permet de découvrir un autre aspect de Delerue dans lequel il abandonne un peu sa culture de symphoniste au profit du jazz, ou disons d’un certain jazz. Le final du CRIME NE PAIE PAS, "L'homme de l'avenue", est à ce titre, très ellingtonien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Georges Delerue   Ven 7 Nov - 17:12

Propos anciens par rapport à la stratégie discographique de la collection Georges Delerue :

Stéphane Lerouge a écrit:
De toute façon, il y a un tas de choses à faire sur Delerue, il y a eu beaucoup de disques.

[...]

Ce qui fait qu'aujourd'hui sur Delerue, compositeur emblématique de la Nouvelle Vague, on a beaucoup de bandes qui sont restées dans les archives des maisons de disques, plus les bandes qu'on retrouve chez les éditeurs et, chance supplémentaire, Delerue était plutôt d'un naturel conservateur par rapport à son propre patrimoine. Alors, tout n'est pas là, mais il avait un système d'archivage qui fait que quand on cherche un enregistrement de Delerue, on a 70% de chances de retrouver la bande master. Ce qui est plutôt rassurant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
JFHouben



Messages : 189
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Georges Delerue   Ven 7 Nov - 17:50

Georges Delerue était l'un des nombreux compositeurs interrogés pour l'indispensable CinémAction consacré en 1992 à "La musique à l'écran".

Voici ses réponses aux trois dernières questions du questionnaire adressé aux compositeurs

- Quelles sont celles de vos partitions qui vous paraissent illustrer au mieux votre approche de la musique pour l'image?

- Dans des genres différents: Tirez sur le pianiste, Women in love, Le Roi de coeur, L'Insoumis, Agnes of God et A Show of Force.

- Quelles sont les partitions cinématographiques que vous auriez aimé signer?

- Jerry Goldsmith est une de mes grandes admirations. Parmi mes aînés: Maurice Jaubert (Le jour se lève) et Georges van Parys (Les Belles de nuit)...

- Etes-vous favorable à la diffusion extra-cinématographique de vos partitions (concert, disques...)?

- Oui, à condition de vraiment bien choisir. Beaucoup de partitions ne tiennent pas le coup hors image. Musiques fonctionnelles, il leur manque quelque chose quand elles sont réduites à elles-mêmes. Je dois dire que sur mes 200 partitions de long métrage, j'ai eu beaucoup de mal à trouver un matériau satisfaisant pour la durée de deux concerts. La musique de film a ses lois, et aussi ses privilèges.

Cool

JFH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Georges Delerue   Ven 7 Nov - 18:10

En dehors de "Women in love" et "Le Roi de coeur", il cite des films différents de ceux qu'il avait privilégié dans l'interview audio citée auparavant comme "Tirez sur le pianiste", "L'Insoumis" ou le très beau "Agnes of God".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Georges Delerue   Jeu 20 Nov - 12:09



Vu hier soir : mon avis est très mitigé tant sur le film que sur la musique... Certains passages m'ont beaucoup fait rire (globalement l'abattage de Piéplu, acteur extraordinaire que j'adorais, puis la délirante confrontation du duo Marielle-Rochefort avec la femme capitaine au milieu du film) mais ça ne mérite vraiment pas qu'on achète le récent coffret Blier paru chez Universal pour simplement dégotter ça !

J'ai l'impression que Blier a pompé à fond sur Ferreri ("La grande bouffe" mais surtout "Le lit conjugal") sans arriver au petit orteil du géant italien. Mais j'ai noté aussi d'autres influences : Woody Allen sans doute ("Tout ce que vous avez toujours voulu savoir..."), "La planète des singes" (le roman pas le film : je pense aux costumes et aux espèces de deltaplanes moches vers la fin) voire même le film "Le voyage fantastique" (l'épilogue kitschissime à souhait avec un Rochefort doté d'une voix nasale absolument ridicule...).

En fait c'est typiquement un film qui se casserait la gueule dès les premières minutes s'il n'y avait pas des acteurs comme Rochefort ou Marielle pour le porter à bout de bras. Franchement dans ce registre foutraque et loufoque, Mocky s'en tire bien mieux que Blier...

La musique est originale mais à mon avis ratée avec un Georges Delerue qui tente ici un mix peu convaincant de "basse chantante" jazz avec quelques cordes routinières, seul le générique fin avec harpe, voix et orchestre est réellement très beau dans un style assez brésilien d'ailleurs (on pense à Wanda Sa ou à certaines musiques de Milton Nascimento et Marcos Valle)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
odelay



Messages : 224
Date d'inscription : 06/07/2008

MessageSujet: Re: Georges Delerue   Mer 26 Nov - 17:44

Critique élogieuse du coffret dans le supplément idées cadeaux de Télérama cette semaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Georges Delerue   Mer 26 Nov - 18:01

ah quels chanceux ces journalistes tout de même... être payé pour écouter de la musique toute la journée ! Wink (pendant que je trime sur des corvées... Crying or Very sad)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Georges Delerue   Mar 2 Déc - 16:50



J'ai reçu l'objet également ce matin, pas eu le temps de l'écouter mais je peux vous dire déjà que le livret est fabuleux ! les interviews sont nombreuses et réellement exclusives.

Pour "Josepha", apparemment la suite incluse est légèrement plus longue que le thème précédemment paru chez Milan (CD épuisé depuis des lustres...), je viens de vérifier entre midi et deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
odelay



Messages : 224
Date d'inscription : 06/07/2008

MessageSujet: Re: Georges Delerue   Mer 3 Déc - 17:06

J'ai aussi ce superbe coffret!

Une question : J'ai l'impression qu'il y a eu qq petits changement par rapport à l'annonce car il me semble que Guy de Maupassant était prévu, et là il n'y est plus.
Dommage car il reste inédit en CD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Georges Delerue   Mer 3 Déc - 19:40

Problème de bandes peut être ? ou choix de dernière minute... Je ne connais pas du tout ce score en tout cas (contrairement à "La chute de la Maison Usher" que j'ai en VHS)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
odelay



Messages : 224
Date d'inscription : 06/07/2008

MessageSujet: Re: Georges Delerue   Mer 3 Déc - 20:49

Possible qu'il y ait aussi des pb de droits. C'était arrivé pour le coffret Gainsbourg qui avait été retiré au bout de 15 jours à cause d'une chanson chantée par Michèle Mercier (je crois), avant de ressortir qq mois plus tard sans cette chanson.
Sinon, je crois qu'il y avait aussi Joe contre le volcan qui était prévu mais qui n'y figure pas. Mais bon, pour celui-là il y a un Varèse très complet (et très épuisé... je sais).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Georges Delerue   Mer 3 Déc - 21:13

Pour le peu que j'avais écouté, ce "Joe contre le volcan" ne m'avait pas franchement convaincu, de toute façon je suis peu convaincu par le Delerue anglo-saxon en général, J'ai réécouté "Agnès of God" il y a peu et malgré certains passages très puissants, même cette partition me parait moins géniale et émouvante que des bijoux comme "La peau douce" ou "L'insoumis", je crois que je reste désespérément franco-français en ce qui concerne Delerue, exception faite de "Women in love" (dont je déplore toujours le manque d'intégrale, surtout qu'apparemment les bandes existent bel et bien)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
JFHouben



Messages : 189
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Georges Delerue   Mer 3 Déc - 21:32

Quelques précisions à propos de la partition pour le film WOMEN IN LOVE de Ken Russell...

Le réalisateur a révélé, il y a quelques années, qu'il n'avait utilisé qu'une partie (environ la moitié) de la partition originale (Russell confessant qu'il n'avait pas été enchanté du travail - trop sérieux à son goût - de Delerue).

De son vivant, Delerue a toujours déclaré qu'il ne possédait pas les bandes de WOMEN IN LOVE...

Bien à vous Cool

JFH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Georges Delerue   Jeu 4 Déc - 11:33

En tout cas je viens d'écouter le 1er CD hier soir et je n'ai rien à en redire, sauf justement sur "Women in love", d'autant plus que le morceau inédit ("The revolt") n'est pas forcement le meilleur de la BO, il manque entre autres le pastiche de Stravinski et surtout toutes les scènes d'amour ultra sombres et torturées qui émaillent le film. Bref, il aurait fallu une suite d'au moins 11 ou 15 minutes rien que pour lui...

Par contre la suite du "Conformiste" est impeccable, ça compense un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Georges Delerue   Jeu 4 Déc - 16:30

J'ai commencé à attaquer le second CD et je dois dire que c'est un sans faute ! ah, le clavecin dissonant à la Dutilleux sur "Le jour du chacal" (quasiment du pré-"Police python" !) mais surtout la suite du "Point de mire", polar très peu connu, est impressionnante ! Lerouge m'a épaté car contrairement à ce que je craignais, il a mis quasiment mis tous les moments importants de ce score dont les passages atonals de suspense et pas seulement la ritournelle à l'accordéon du 45T comme le titre choisi semblait pourtant le suggérer ! :



Bravo Mr Lerouge, sincèrement... maintenant j'ai hâte de découvrir le reste...

PS : formidable "Les gommes" également avec un quatuor très bergien (une écriture presque dodécaphonique que Delerue a évoqué dans la bio de Gimello-Mesplomb)...


Dernière édition par kfigaro le Jeu 4 Déc - 17:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Georges Delerue   Jeu 4 Déc - 17:25

Quelques petits extraits du fabuleux "Jour du chacal" ici :
http://www.youtube.com/watch?v=h6xMnTPEzPo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Georges Delerue   Ven 5 Déc - 11:22

Il ne me reste plus que le CD 6 à découvrir ! Smile

En tout cas ce formidable longbox a aussi le mérite de nous présenter, peut être pour la première fois, le parcours esthétique et la trajectoire précise de l'inspiration du musicien. A mon humble avis, il n'y a pas photo, on constate bien que la fraîcheur des années 60 et l'étonnante créativité du tout début des années 70 n'est franchement pas comparable avec le langage plus "relâché", les tics (il s'autoparodie parfois), les facilités, voire mièvreries de ses scores - surtout américains - de la fin des années 80 et 90.

Mais rien que pour le plus que sublime "L'amour existe" et toutes les pistes rares qu'il contient (dont le très étrange "Lautréamont" et son écriture sans concession à la Milhaud-Stravinski-Messiaen), ce coffret mérite l'achat et surtout toute votre attention ! Smile


Dernière édition par kfigaro le Ven 5 Déc - 11:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Georges Delerue   Ven 5 Déc - 11:30

Et tenez en prime, voici le générique de "L'amour existe" :
http://www.youtube.com/watch?v=VJgp8_yOJAc

quelle finesse, quelle délicatesse dans le jeu du piano et l'accompagnement ravelien et hyper sobre de l'orchestre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
Robert Bettens



Messages : 2
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Je suis tout d'accord avec kfigaro.   Ven 5 Déc - 11:43

kfigaro a écrit:
Il ne me reste plus que le CD 6 à découvrir ! Smile

En tout cas ce formidable longbox a aussi le mérite de nous présenter, peut être pour la première fois, le parcours esthétique et la trajectoire précise de l'inspiration du musicien. A mon humble avis, il n'y a pas photo, on constate bien que la fraîcheur des années 60 et l'étonnante créativité du tout début des années 70 n'est franchement pas comparable avec le langage plus "relâché", les tics (il s'autoparodie parfois), les facilités, voire mièvreries de ses scores - surtout américains - de la fin des années 80 et 90.

Mais rien que pour le plus que sublime "L'amour existe" et toutes les pistes rares qu'il contient (dont le très étrange "Lautréamont" et son écriture sans concession à la Milhaud-Stravinski-Messiaen), ce coffret mérite l'achat et surtout toute votre attention ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Georges Delerue   Ven 5 Déc - 18:34

Euh, que vous vouliez-vous dire exactement ? (il manque votre texte !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
lovervaldave



Messages : 38
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: French Dressing   Sam 6 Déc - 6:24

kfigaro a écrit:
...J'ai réécouté "Agnès of God" il y a peu et malgré certains passages très puissants, même cette partition me parait moins géniale et émouvante que des bijoux comme "La peau douce" ou "L'insoumis", je crois que je reste désespérément franco-français en ce qui concerne Delerue...

Moi aussi ! Il y a de notables exceptions, bien évidemment, comme cette merveilleuse bande originale de "French Dressing" de Ken Russell demeurée hélas totalement inédite, qui est un véritable enchantement.

Générique début peut être entendu ici. Le merveilleux "Bandstand Montage" peut être entendu ici.

Mais on est en 1964, pas vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JFHouben



Messages : 189
Date d'inscription : 04/07/2008

MessageSujet: Re: Georges Delerue   Sam 6 Déc - 10:22

Deux remarques (la première à propos du coffret Delerue, la seconde à propos des dernières années de l'oeuvre de Delerue) Wink

1) Ce longbox Delerue, magistral aboutissement de longs mois d'exhumations, nous offre une multitude de morceaux intégralement inédits (qui risquaient de le rester très longtemps voire toujours sans l'édition de ce coffret!) au gré d'une promenade chronologique pleine de surprises et redécouvertes. Chacun peut regretter l'absence de telle piste et/ou s'étonner de l'inclusion de telle autre. C'est inévitable face à une compilation! Sincèrement, les regrets pèsent peu (voire rien du tout) face au bonheur de vivre la publication d'un tel objet... malgré une crise économique sans précédent récent... Saluons donc la ténacité et le courage des producteurs de ce 'box'!

2) Il est fréquent d'exprimer de nettes réserves à propos de la qualité des "dernières" oeuvres de cinéma de Georges Delerue. C'est même devenu un "cliché"...
Même remarque, par exemple, à propos des musiques composées par deux autres très grands compositeurs de cinéma, Ennio Morricone et Jerry Goldsmith... Reproche récurrent: ces artistes ont fait preuve de moins d'inventivité dans les années post-80 que dans les années 60 et 70...
D'évidence, certains compositeurs de cinéma [notamment Delerue, Goldsmith et Morricone] furent très audacieux voire expérimentaux au cours de ces années 60-70...
Faut-il, pour autant, dédaigner leurs oeuvres plus récentes dans un style moins novateur? Je ne le pense pas...
Le "classicisme" n'est pas forcément synonyme de fadeur.
Un superbe film récent comme "L'Echange" de Clint Eastwood, romanesque et à la forme résolument classique, recèle des zones d'ombre passionnantes: certains critiques de cinéma, obsédés par le style hyper-réaliste voire documentaire, ne s'enthousiasment pas... Quel dommage (pour eux)!

Bàv
Smile

JFH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odelay



Messages : 224
Date d'inscription : 06/07/2008

MessageSujet: Re: Georges Delerue   Sam 6 Déc - 13:33

C'est vrai que le Delerue US des années 80 a toujours plus mis l'accent sur la mélodie que le Delerue Français des 70s. Mais j'aime beaucoup les deux même si certaines fois il est vrai qu'il pouvait être à la limite d'un peu trop de sucrerie pour son travail US. Mais ce dernier comporte des oeuvres très fortes comme Agnes de Dieu que j'ai toujours adorée (j'ai le vynil, le CD et bien sûr les compiles) ou une de ses dernières Black Robe qui ne peut vraiment pas être accusée de mièvrerie et qui a une majesté qui n'est nullement pompeuse.
Dans ce coffret que je suis toujours en train d'ausculter, j'ai découvert de bien belles choses comme ce générique chaloupé et très agréable de A Show of force que je ne connaissais pas du tout ou cette belle suite pour Cadence de M. Sheen (je connaissais le film de nom, mais j'ignorais totalement que c'était Delerue qui en avait écrit la musique) pour ce qui est de la période US. J'ai aussi été ravi d'entendre un bout de l'enregistrement original de Julia qui est bien différent de la version dirigée par Petitgirard ou de A Little Sex dont le thème m'enchante toujours. Il y a plein d'autres choses qui m'ont frappées, mais je n'ai pas encore bien associer ces musiques avec les titres précis (il faut vraiment avoir le le coffret ouvert avec tous les titres pour bien suivre).
Sinon Dan Carlin, le superviseur musical de Delerue pour ses films US, donne des renseignements précis sur la grande fatigue qui a conduit au jour fatal d'avril 92. Il ne dit pas explicitement que c'est à cause de ça, mais on peut lire entre les lignes : Delerue a vécu début 92 une expérience éprouvante avec le film de Rafelson Man Trouble. Le film étant bancal, le réalisateur n'a pas arrêté de demander au compositeur de réécrire encore et encore ses morceaux quitte à contredire les exigences qu'il avait dictées la veille. L'expérience, dit Carlin, a été épouvantable. Je ne connaissais pas cette musique, elle ne semble pas en effet extraordinaire mais elle a la particularité à un moment d'entendre Delerue s'aventurer vers des sonorités à la Prokofiev (on pense à un thème -je ne sais plus lequel- de "Pierre et le loup").
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Georges Delerue   Aujourd'hui à 11:48

Revenir en haut Aller en bas
 
Georges Delerue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» LES ROIS MAUDITS (1972)
» Vivre à Bussy-Saint-Georges
» Georges Bayard / Michel
» GEORGES CHAULET A LA RADIO
» Georges Bayard et "Michel"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum non officiel de la collection “Écoutez le Cinéma” :: Forum en français :: Compositeurs-
Sauter vers: