AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tadeusz Baird, compositeur intellectuel et ludique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SUN'JA



Messages : 189
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Tadeusz Baird, compositeur intellectuel et ludique.   Jeu 3 Sep - 15:29

FILM MUSIC;VOL I

TADEUSZ BAIRD n'est pas un compositeur très connu du grand public,même en Pologne. Pourtant,il a travaillé sur un certain nombre de films durant les années 60 et 70. Sur ROOM FOR ONE (1965),il y développe une très belle mélodie dans un style assez épuré,le second extrait annonçant plus de tension dans une orchestration typique du compositeur et avec des jeux très secs des percussions,un peu comme sut le faire Feu TAKEMITSU. Le dernier extrait proposé ressemble à une danse un peu espiègle et répétitive
tant elle tourne autour d'une même cellule mélodique.
Je passerai rapidement sur WARSAW...qui présente une musique baroquisante un peu désuète pour
m'arrêter sur VISIT AT THE KINGS (1964) qui propose sous la forme d'une suite de treize minutes,une
musique magnifiquement orchestrée et profondément ludique. Ô,on y ressent bien une pointe d'ironie
qui ne quittera jamais cette composition et on sautille avec elle,Dieu sait où elle me conduira...peut-être
à la tragédie de l'homme ridicule sous le regard ébahi de mon épouse. Very Happy Pour les extraits suivants provenant des films YEAR ONE (1960) et THE PASSENGER (1973),il s'agit plus de musiques assez climatiques dans le plus pur style de BAIRD. Il faudra attendre MANHUNTER (1963) pour dénicher une perle dans le genre dépouillé et takemitsuien. Sur PANIC ON THE TRAIN (1961),il développe un jazz surprenant et dénaturé...j'aime beaucoup ce morceau... avant d'assumer de nouveau un burlesque de circonstance mais, cette fois,sans grande saveur Very Happy Cependant,dans ce même esprit ludique,je lui préfère APRIL (1961). Le premier thème faussement joyeux sous-entend un drame par des ponctuations lourdes au piano et les effets d'une grosse percussion. Ce morceau est un petit chef-d'oeuvre en son genre.
J'aime beaucoup la façon dont évolue le thème de THE UNKNOW (1964) qui démarre dans la mélancolie
pour devenir solennel,ensuite. Puis,le dernier morceau intéressant du CD qui est aussi le plus abstrait,
provient du documentaire RUGGED CREATIVENESS,un thème étrange et magnifique que n'aurait pas
renié TAKEMITSU. Il y a dedans un moment d'intensité et de chouettes effets. J'aimerais vraiment savoir ce qu'il donne à l'image,mais je parierais qu'il doit cartonner. WHEN LOVE WAS A CRIME (1968) présente une
musique bien plus mélodique et contemplative,dans un premier temps,puis proche de la fanfare dans le
second.

TADEUSZ BAIRD (1928 - 1981). Première partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Tadeusz Baird, compositeur intellectuel et ludique.   Jeu 3 Sep - 17:22

Merci beaucoup pour ce topic hyper détaillé...

Je t'en dirais plus dans quelques jours ou semaines lorsque je l'aurais reçu et écouté (si je n'ai pas eu de problème de réception, car ça m'est trop souvent arrivé)... mais il faut tout de même préciser que ce monsieur est quasi inconnu du grand public et même très peu connu des mélomanes avertis alors ne parlons même pas des béophiles ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
SUN'JA



Messages : 189
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Tadeusz Baird, compositeur intellectuel et ludique.   Jeu 3 Sep - 18:23

J'espère que tu ne seras pas déçu mais,moi,j'accroche bien à son univers qui est très différent
de ceux qui ont ravivé nos passions dans le topic "Morricone" La référence à un compositeur qui
me fut la plus évidente est Takemitsu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SUN'JA



Messages : 189
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Tadeusz Baird, compositeur intellectuel et ludique.   Sam 5 Sep - 0:03

FILM MUSIC; VOL II.


Ce que l'on peut dire dans un premier temps de ce second volet,c'est qu'il ne comporte aucun thème ludique comme on peut en entendre dans le premier. On y trouve,en revanche,dans
BETWEN THE SHORES (1963) et EVERY DAY (1963) de la musique de circonstance,morceaux
jazzy "à la manière de" qui font un peu remplissage. Sinon,ce qu'il faut retenir,c'est la partition
inspirée de BURNING MOUNTAINS (1961). J'en adore le chaos orchestral qui conduit à un passage plus tonal mais assez ambigu toute fois,par lequel un thème mélodique un peu bancal finit par s'imposer,rendant le chaos moins inhospitalier. Il y a,à un certain moment,un développement symphonique sans luxuriance,qui m'est particulièrement plaisant dans sa complexité.
EVERY DAY propose,outre deux/trois twists d'un intérêt mineur,une musique douce,dépouillée,
poétique. Avec A SKY OF STONE (1959),on touche peut-être la seconde partition d'importance
de ce cd. La musique est purement expérimentale dans sa première partie,presque bruitiste
avant de s'humaniser et s'élever poétiquement vers les cieux. J'adore cette suite.
Sur THOSE WHO ARE LATE (1962),s'élève une valse exubérante que n'aurait pas reniée KILAR
et qu'une charmante berceuse jouée au carillon va subitement étouffer. La seconde est encore
plus exubérante mais trop longue et d'un goût discutable. Elle lasse...une superbe mélodie l'excusera juste après...simple mais redoutable.
Pour le SAMSON d'ANDRZEJ WAJDA,BAIRD conçut une musique plutôt grave et cérébrale de
laquelle s'extirpe ponctuellement la mélodie principale,l'âme de cette suite.

Bien sûr,un meilleur son aurait rendu davantage justice à la musique d'un créateur singulier dont
le génie musical ne se révèle pas tout de suite,lors d'une première écoute. Et je préfère clore cette seconde partie sur les dire de l'un de ses plus fervents admirateurs; Bohdan Pociej:
<< En écoutant la musique de BAIRD aujourd'hui,je suis frappé par sa perfection -- la clarté du
tissu,de la forme -- et surtout par sa beauté -- la variété raffinée de ses couleurs,de ses lignes choisies,des guirlandes tonales compliquées qui organisent l'élément dramatique de l'oeuvre
et mettent de l'ordre dans la grande étendue de ses harmonies et sonorités. >>

TADEUSZ BAIRD (1928 - 1981) Deuxième Partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Tadeusz Baird, compositeur intellectuel et ludique.   Dim 6 Sep - 15:22

Pour l'instant je n'ai reçu que le coffret Peer Raben (qui est d'ailleurs loin d'être une intégrale malgré sa longueur...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tadeusz Baird, compositeur intellectuel et ludique.   Aujourd'hui à 12:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Tadeusz Baird, compositeur intellectuel et ludique.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un virelangue est une locution à caractère ludique
» Une randonnée ludique avec un âne !
» Recherche Musicien/Compositeur pour Court-métrage 3D
» [Compositeur] Hans Zimmer
» Nouveau produit dérivé "ludique"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum non officiel de la collection “Écoutez le Cinéma” :: Forum en français :: Général-
Sauter vers: