AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Cid (Miklós Rózsa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jm



Messages : 26
Date d'inscription : 09/08/2008

MessageSujet: Le Cid (Miklós Rózsa)   Dim 31 Aoû - 13:33



je cite : http://beocd.canalblog.com/

"Le score composé par Miklos Rozsa pour le film réalisé par Anthony Mann à déjà été édité à plusieurs reprises en LP et en cd mais cette édition propose un réenregistrement complet et inédit (d'une durée de 140' !) effectué par le City of Prague Philharmonic Orchestra sous la direction de Nic Raine. En complément, des morceaux supplémentaires, 5 vidéos de l'enregistrement et une suite issue du film "Double indemnity" (Assurance sur la mort). A noter que le livret contiendra des notes écrites par la fille du compositeur, Juliet Rozsa, ainsi que par Martin Scorsese."

Ca sort sur le label Tadlow.

Les extraits de la session d'enregistrement !



je crois que ça sort au mois de septembre en france mais on peut déjà acheter le disque sur Screen Archives : http://www.screenarchives.com/title_detail.cfm?ID=10068
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Le Cid (Miklós Rózsa)   Dim 31 Aoû - 20:50

Il faudrait que je réécoute mais tout comme de nombreux autres Rozsa, ça me lasse très vite (orchestrations un peu prévisibles, pathos exacerbé, etc...) sans parler des emprunts réguliers aux classiques (Fauré, Debussy, Ravel, Wagner, etc...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
odelay



Messages : 224
Date d'inscription : 06/07/2008

MessageSujet: Re: Le Cid (Miklós Rózsa)   Dim 31 Aoû - 23:21

On peut ne pas être fana du golden age (c'est vrai que certaines partitions n'ont pas très bien vieillies), mais cette musique c'est quand même un sacré morceau! J'ai le CD simple de la vraie BO, c'est un de ceux que j'écoute le plus de cette époque. Cet enregistrement devrait quand même être une date dans l'édition discographique de la musique de film (comme l'a été le nouvel enregistrement par un orchestre russe de FARHENHEIT 451 d'Herrmann qui était vraiment excellent).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jm



Messages : 26
Date d'inscription : 09/08/2008

MessageSujet: Re: Le Cid (Miklós Rózsa)   Lun 1 Sep - 14:39

Je suis pas trop un dingue moi non plus des orchestrations lourdes chez Rozsa mais il faut reconnaitre qu'elles sont parfois très efficaces. Comme le fameux Rowing of the Galley Slaves dans Ben Hur.

Quelques extraits à écouter ici :

http://www.pragueorchestras.com/elcid.htm

Je suis fan de l'Ouverture, et ses rythmes hispanisants... Et le Love Theme, avec la partie de violon est absolument splendide.

La qualité du son est quand même monstrueuse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Le Cid (Miklós Rózsa)   Lun 1 Sep - 15:43

Pour le son, effectivement il est splendide... sinon musicalement parlant (je connaissais déjà ces 2 thèmes joués également par le City Of Prague Philharmonic Orchestra) je préfère de loin Massenet ("Don Quichotte") ou le sous-estimé Rimski Korsakov (ses musiques d'inspiration orientales ou espagnoles), ou bien dans un genre plus sophistiqué, les 2 sublimissimes concertos pour violon de Szymanowski...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
jm



Messages : 26
Date d'inscription : 09/08/2008

MessageSujet: Re: Le Cid (Miklós Rózsa)   Lun 1 Sep - 19:32

Ce qui fait l'intérêt du disque, au delà de la qualité d'enregistrement c'est surtout qu'il propose enfin l'intégralité de la musique du film qui n'avait jusque là jamais été enregistrée sur CD. Par rapport à la version du New Zealand Symphony, il y a plus d'une heure supplémentaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Le Cid (Miklós Rózsa)   Lun 1 Sep - 20:09

OK mais faut aimer déjà (voire adorer) le score de départ, c'est un peu comme le double CD intégral du "Alien" de Goldsmith (sauf que là par contre je suis un cinglé absolu et j'en redemande, quel score bon sang !! Very Happy )... le type qui s'emmerde déjà sévère rien qu'en écoutant la suite (je précise que j'ai écouté au moins 5 ou 6 longues pistes supplémentaires cet après midi qui m'ont malheureusement barbés tout autant que la petite suite que je connaissais...), et en version longue, je doute fort que ça lui plaise plus !! Lol (ça peut même le dégoûter encore plus)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
Chris1770



Messages : 155
Date d'inscription : 07/07/2008
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Le Cid (Miklós Rózsa)   Mer 10 Sep - 10:09

J’adore « El Cid » depuis que je l’ai écouté pour la première fois. Ça fait quand même 18 ans déjà. C’est peut-être l’œuvre de Rózsa que j’aime le mieux. Pour l’instant, j’attends toujours l’arrivé du réenregistrement de Tadlow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stores.ebay.com/SuizoScore-Soundtrack-Store_W0QQcolZ4QQdi
DelaNuit



Messages : 41
Date d'inscription : 12/09/2008
Age : 47
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: Le Cid (Miklós Rózsa)   Sam 13 Sep - 0:13

Certes, "Le Cid" est un spectacle hollywoodien, mais si ce personnage est si connu, c'est aussi grêce à la pièce de Corneille... Notons également au générique la présence de notre nationale Geneviève Page dans le rôle de l'infante de Castille, que l'on retrouve d'ailleurs aussi dans "La vie privée de Sherlock Holmes".

L'un des intérêts de Rozsa, c'est qu'il s'inspire autant que possible de mélodies d'époque. Ainsi pour "El Cid", il a notamment repris des mélodies médiévales de "Las Cantigas de Santa Maria". De même, les mélodies de films épiques à l'antique tels "Ben-Hur" ou "Quo Vadis" s'inspirent des quelques restes de musique grecque ou romaine préchrétienne. La chanson de Néron (Peter Ustinov) dans "Quo vadis" est tirée de "l'épitaphe de Sekilos".

Sa composition pour le "Sodome et Gomorrhe" de Robert Aldrich et Sergio Leone (1961 ou 62), coproduction avec Anouk Aimée en reine lesbienne blasée, me semble plus subtile que les autres grands spectacles de Rozsa en terme d'orchestration. Un double Cd de la presque intégrale a été édité l'an dernier chez "Digitmovies Alternative Entertainment".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Le Cid (Miklós Rózsa)   Sam 13 Sep - 0:20

Toi, tu dois adorer le "Satyricon" de Rota, non ? Wink (j'aime beaucoup "l'épitaphe de Seikilos" et la musique antique de manière générale, enfin évidemment les reconstitutions qu'on en a fait...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Le Cid (Miklós Rózsa)   Dim 12 Oct - 3:14

jm a écrit:
Je viens d'écouter l'objet (pas tout je le reconnais... je ne suis pas maso !) mais franchement je reste largement sur ma faim. J'ai l'impression que Rozsa recycle même certains scores anciens comme "The killers" (sur "Battle of Valencia" je crois) et puis l'Espagne évoquée (enfin je parle des musiques de fosse, pas de sources) ressemble nettement plus à la Hongrie (ou plus globalement à l'Europe centrale) qu'à l'Hispanie, surtout dans le "Love theme", non, franchement je ne suis pas convaincu par ce type d'écriture... Neutral

Je suis en tout cas extrêmement étonné qu'un hyperboulimique culturel (le mot est même très faible mais je n'en ai pas d'autres...) aussi élitiste que jm, généralement si dédaigneux des musiques ou des films trop divulgué(e)s, un peu trop connu(e)s ou alors trop "traditionnel(le)s"), toujours au courant de la moindre niche totalement introuvable, ayant absolument tout écouté, tout lu et tout vu à extrêmement peu d'exception près (inutile d'essayer de perdre du temps à essayer de le piéger avec le moindre truc déjà édité, il le connaît déjà avant même qu'on en parle ! Lol), etc... se passionne pour une partition aussi "classique" et académique dans sa forme que ce "Cid" ? enfin bref, ça doit faire partie de ses paradoxes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
jm



Messages : 26
Date d'inscription : 09/08/2008

MessageSujet: Re: Le Cid (Miklós Rózsa)   Dim 12 Oct - 13:16

Oui mais bon c'est juste de la musique de film épique, pour un film d'action Hollywoodien. Il ne faut pas y voir autre chose et surtout pas un quelconque avant-gardisme. On est plus dans le registre du divertissement pur. Et puis bon, il faut aimer l'artillerie lourde. Fanfare de cuivre, de percussions déchainées... Que l'on retrouve souvent dans la musique de péplum. Enfin dans le genre je trouve que c'est particulièrement efficace. Par contre, il y a pas mal de redondances. Il réexploite un peu trop souvent les mêmes thèmes et les mêmes formules orchestrales. Forcément dans une intégrale, tout les morceaux ne sont pas du même niveau. Enfin quand même je ne boude pas mon plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kfigaro



Messages : 1483
Date d'inscription : 30/06/2008
Age : 47

MessageSujet: Re: Le Cid (Miklós Rózsa)   Dim 12 Oct - 16:42

Ah je me disais aussi... Je m'étonnais qu'une sorte de "snob" (si dur et si blasé vis à vis de certains films ou musiques, cf dvdclassik..) comme toi ne soit pas plus critique par rapport à ce type de score... Lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://astore.amazon.fr/chet-21/
Stéphane



Messages : 20
Date d'inscription : 09/07/2008

MessageSujet: Re: Le Cid (Miklós Rózsa)   Jeu 23 Oct - 16:16

Bien sûr, le Rozsa de 1962 réutilise très largement des moules et des formules déjà mis en oeuvre sur d'autres films.
Je suis sûr qu'on pourrait trouver pour chaque pièce de cet enregistrement un modèle "original" plus ancien qui présente à peu près les mêmes caractéristiques sur les plans rythmiques, la progression harmoniques ou l'orchestration.

Mais très paradoxalement - et même très mystérieusement - ça n'empêche pas les amateurs, dont je suis, de se régaler de sa musique.
Comme je l'ai écrit bien souvent, il n'y a pas forcément grand chose à comprendre ou à analyser chez Rozsa, donc pas à être convaincu non plus.
Il faut juste être sensible à la chaleur et la vigueur de sa musique, ce qui est largement une question de tempérament et de sensibilité personnelle, à un niveau quasiment "physique".

Cela dit, et malgré la qualité du travail éditorial de Tadlow, on peut en effet se demander si cette musique est bien faite pour être écoutée de cette manière, c'est à dire intégralement, avec toutes ses répétitions de thèmes et de séquences.
Rozsa lui-même n'avait probablement jamais envisagé, ni sans doute souhaité, une diffusion sous cette forme.

Mais ne faisons pas la fine bouche non plus. Rien n'empêche tout un chacun de sélectionner sa propre suite.
Qu'en pense l'éminent rozsacien qu'est Dadid ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dadid



Messages : 52
Date d'inscription : 16/10/2008

MessageSujet: Re: Le Cid (Miklós Rózsa)   Jeu 23 Oct - 19:21

Dadid a bien l'intention de se concocter une selection "maison" sur 1 CD, incluant une petite retouche de montage selon ses préférences ! Very Happy = l'enchainement For Spain! / Farewell, qui comprend une ou deux mesure uniquement rythmiques avant la reprise du thème du Cid, contrairement à l'album de Munich. Je trouve l'enchainement direct plus fort.

Sinon, c'est vrai, l'ensemble est fatalement un peu long et répétitif (surtout avec l'inclusion des "fanfares de circonstances" , même problème qu'avec les fanfares romaines dans Ben Hur 2CD... au bout d'un moment on s'en lasse (trop de notes, aurait dit l'empereur Joseph II à un compositeur autrichien bien connu !) Par contre, je suis accro au love theme, Rozsa peut le répéter à l'envie ça me va !

Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Cid (Miklós Rózsa)   Aujourd'hui à 5:59

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Cid (Miklós Rózsa)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum non officiel de la collection “Écoutez le Cinéma” :: Forum en français :: Autres nouveautés-
Sauter vers: